Electricité

Pourquoi avoir une raboteuse électrique chez-soi ?

La raboteuse électrique, tout comme la raboteuse manuelle, est un équipement servant à surfacer un bois neuf. L’avantage du modèle électrique est qu’il est plus simple à utiliser. Il permet également de réaliser un travail à la fois rapide et précis. Découvrez dans cet article les bonnes raisons d’avoir une raboteuse électrique chez soi.

À quoi sert un rabot électrique ?

Il s’agit avant tout d’un appareil doté d’un tambour. Celui-ci reçoit les lames d’acier. Il se décline dans de nombreux modèles. Lorsqu’il fonctionne, son tambour tourne à une vitesse variant de 12.000 à 20.000 tours par minute.

À quoi sert une raboteuse électrique ? Eh bien, si vous souhaitez surfacer un bois, la meilleure solution consiste à utiliser un tel appareil. Il vous permettra par exemple de gommer une aspérité sur un meuble, ou de rectifier un pas-de-porte, etc. Mais ce n’est pas tout ! L’appareil peut également être utilisé pour effectuer des feuillures, des chanfreins et moulures.

· Pour aplanir une surface : pour y procéder, vous devez d’abord appuyer sur l’avant de l’équipement. En même temps, vous soutenez l’arrière. Une fois que les fers touchent le bois, vous tenez l’appareil à plat. Pour que la semelle colle au bois, il faut appuyer d’une manière uniforme à l’avant et à l’arrière. Puis vous appuyez sur l’arrière et vous prenez l’avant pour éviter que l’extrémité du bois soit arrondie ;

· Pour effectuer un chanfrein : on entend par chanfrein un biseau en bord de pièce. Vous le trouvez fréquemment sur les lames de marquet. Il permet d’obtenir plus de profondeur. Pour faire un chanfrein sur arête, vous n’avez qu’à vous servir d’une raboteuse électrique dotée de semelle avec une rainure centrale en V ;

· Pour effectuer une feuillure : il s’agit d’une bordure d’épaisseur inférieure courant sur toute la longueur d’un bois. À titre d’exemple, elle sert à emboiter 2 lames. Dans ce cas de figure, si le bois bouge, il n’y aura pas de l’apparition de jour. Pour effectuer une feuillure, vous posez la raboteuse électrique sur le guide d’équerrage. Vous avez la possibilité d’utiliser une butée de profondeur pour faire un travail plus précis. Pour que les repères tracés soient atteints, vous effectuez des passes successives.

Si vous voulez en savoir plus sur l’utilisation d’une raboteuse électrique, vous pouvez cliquer ici.

Quelques conseils pour bien choisir sa raboteuse électrique

Puisque l’appareil se décline dans de nombreux modèles, il conviendra alors de prendre en compte quelques critères essentiels pour trouver celui qui vous convient :

· La puissance : la performance du rabot électrique en dépend. Plus il est puissant, plus il a la capacité de travailler toute essence de bois ;

· La profondeur de passe : il s’agit de la quantité de matière éliminée. Celle-ci va généralement de 2 à 4mm ;

· La largeur de passe : il s’agit de la largeur maximale des pièces de bois que vous pouvez travailler ;

· Les principales options : la raboteuse peut être équipée d’un guide, équerre, semelle rainurée, aspiration ou sac, etc. ;

· Outils de coupe : ceux-ci peuvent être des fers HSS, des fers en carbure, ou encore des fers jetables ou réversibles.